09 87 33 00 34 contact@revodetailing.fr

Le Lavage sans eau et Vapeur

Les lavages sans eau ou à la vapeur sont souvent utilisés de manière abusive dans le principal intérêt écologique. Cependant, le risque de créer de nouveaux défauts est très important en lavant sa voiture.

Il est indispensable que le préparateur change aussi souvent que possible de microfibre afin d’éviter tous risques de nouvelles micro rayures.

En effet, si tel n’est pas le cas, elles n’absorbent plus aussi bien la saleté et autres contaminants. La conséquence est donc l’apparition immédiate de nouveaux défauts à chaque passage.

C’est un procédé que peu de préparateurs s’obligent à suivre. De plus, en présence d’un véhicule fortement encrassé, le nombre de microfibres obligatoires devient alors conséquent (au moins une vingtaine). Et les risques d’autant plus élevés. Enfin, cette méthode ne permet pas un nettoyage en profondeur des passages de roues, intérieur des jantes, etc…

 

Les Rouleaux

 

C’est certainement la méthode de nettoyage de voiture la plus connue mais surement la plus « traumatisante ». En effet, même si l’action mécanique des rouleaux alliée aux divers produits de lavage est à même d’enlever la saleté, ce procédé de lavage classique est extrêmement agressif engendre obligatoirement de nouveaux défauts, malgré la présence de brosses de nouvelle génération.

De plus, les brosses déjà utilisées transmettent des contaminants sur votre carrosserie créant ainsi de nouvelles micros rayures. Ceci est d’autant plus vrai sur des véhicules à vernis très tendre.

Le Carwash

 

Concept importé des Etats Unis, le carwash mêle deux procédés : le portique de lavage automobile et la finition manuelle. Ici la rentabilité est le maitre mot. Les produits et accessoires sont souvent de mauvaise qualité et dépassé ; par exemple l’utilisation de peaux de chamois pour le séchage manuel.

Il s’agit avant tout de traiter chaque véhicule en un minimum de temps dans la station de lavage. De plus, les portiques possèdent eux aussi des brosses motorisées ainsi que des bandes de feutres suspendue qui s’imprègnent quant à elles des saletés au fur et à mesure du passage des véhicules.

L’illusion d’un programme complet de qualité pour une somme modique en un temps record est simplement synonyme d’une prestation à la chaine sans grande qualité.

Le Lavage haute pression

 

C’est surement la méthode la plus recommandée pour l’entretien courant mais le lavage haute pression présente aussi de nombreux inconvénients. Souvent réalisé avec une lance, il n’est pas sans risque pour l’automobile. La pression n’est pas toujours réglée convenablement, les accidents dus à une utilisation trop proche de la carrosserie sont courants (marques sur les plastiques, peinture qui s’enlève, détérioration de stickers, etc…). De plus, les shampoings directement intégrés dans l’eau ne sont pas suffisants, une action manuelle est indispensable pour enlever le voile routier. A noter également que les brosses fournies sont dans la plupart des cas de mauvaise facture et bien souvent abandonnées dans un bac rempli d’eau sale ou directement au sol , pleines de saletés. Ce sont ces  mêmes saletés qui viennent créer de nouveaux défauts lors de leurs utilisations. Cette méthode convient simplement dans le cadre d’un rinçage avec un véhicule protégé.